Pour bien déguster un vin de Saint-Emilion, ayez du nez !

Pour bien déguster un vin de Saint-Emilion, ayez du nez !

L'odorat est LE sens le plus important pour apprécier toutes les subtilités d'un vin de Saint-Emilion.

Les grands dégustateurs sont d'ailleurs très attentifs à cette étape qui suit l'observation visuelle. Voici nos conseils pour bien saisir « le nez » d'un vin des appellations Saint-Emilion, Saint-Emilion Grand Cru, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion.

Dégustation : le premier nez

Pour apprécier un vin de Saint-Emilion à sa juste mesure, il faut respecter trois phases dans la découverte du nez du vin. Le dégustateur doit d'abord s'attarder sur le premier nez. Pour cela, il vous faut verser le vin dans un verre et le sentir sans l'agiter. N'hésitez pas à prendre de profondes aspirations nasales. Les arômes du vin les plus volatils vont alors pouvoir s'exprimer. Le premier nez est aussi le moment où l'on perçoit les éventuels défauts, comme l'odeur d'un vin bouchonné.

Oxygénation et deuxième nez

Après avoir senti le vin sans le remuer, vous allez imprimer au verre un mouvement de rotation pendant quelques secondes. Ce geste circulaire permet au vin de s'oxygéner. L'aération du vin conduit à la libération de nouveaux arômes. Pour mener à bien ce processus, il est conseillé de procéder par séquence. Remuez le vin, stoppez le geste et sentez, avant de recommencer. Vous pourrez analyser au fur et à mesure les différents arômes qui ne vont pas manquer d'apparaître.

Le troisième nez, quelques minutes de patience

Le nez d'un vin est un processus de découverte progressif. Le troisième nez n'apparaît pas tout de suite. Il commence à se manifester au bout de quatre ou cinq minutes d'oxygénation. Le vin prend alors toute sa mesure, il exprime toute sa complexité aromatique. Dans ce troisième nez, se mêlent les arômes du premier et du deuxième nez. Vous pouvez alors vous entraîner à distinguer les arômes primaires (liés au cépage), les arômes secondaires (nés de la vinification) et les arômes tertiaires (développés au cours du vieillissement).
 

Dernière mise à jour le : 25/11/2015