Types de sols

Types de sols

La variété des vins de Saint-Emilion s’explique par une géologie remarquable et un microclimat parfaitement adapté à la viticulture

La variété des vins de Saint-Emilion s’explique par une géologie remarquable et un microclimat parfaitement adapté à la viticulture. Ce terroir, alliance entre le sol et le climat, confère au raisin, donc au vin, un caractère unique, exceptionnel et reconnaissable.

Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand cru

Quatre grands types de terroirs caractérisent la région de Saint-Emilion et Saint-Emilion Grand Cru. Un plateau calcaire se dessine aux alentours de la cité, une vaste terrasse de graves silico-argileuse s’étendant en direction de Libourne, des côtes et vallons argilo-calcaires et une plaine sablo-graveleuse de la vallée de la Dordogne.

Lussac Saint-Emilion

Les terrains viticoles de Lussac Saint-Emilion s’étagent de vallons en plateaux.
Le terroir de Lussac Saint-Emilion est composé au centre d’un plateau calcaire recouvert d’une fine couche de sables du Périgord. Le coteau est argilo-calcaire au sud et argilo-limoneux au nord.

Puisseguin Saint-Emilion

Le vignoble de Puisseguin Saint-Emilion est implanté sur des sols argilo-calcaires, avec certaines zones d’alluvions graveleuses. L’ensemble, très homogène, repose sur un substrat calcaire qui permet une bonne alimentation en eau de la vigne, même pendant les périodes sèches.

Un microclimat idéal pour les Vins de Saint-Emilion…

La région de Saint-Emilion bénéficie du climat océanique tempéré du Bordelais. Le bilan climatique est particulièrement excellent pour la culture de la vigne marqué par des écarts de températures modérés entre été et hiver, une température annuel moyenne de 12,8°C et des précipitations bien réparties sur l’année. Des étés chauds, de belles arrières saisons et la protection de la Dordogne et de l’Isle contre les risques de gelée sont propices à la bonne maturation des raisins.

Ce microclimat reste cependant soumis aux conditions générales des variations climatiques. D'une année sur l'autre, la différence des températures et des précipitations peut être importante. Le millésime, notion capitale en Bordelais, est le résultat de cette variabilité. Le vin en est le meilleur révélateur.

Dernière mise à jour le : 21/09/2015