Saint-Emilion Jazz Festival 2016 : « Exceptionnel, comme le goût des vins de Saint-Emilion ! »

Saint-Emilion Jazz Festival 2016 : « Exceptionnel, comme le goût des vins de Saint-Emilion ! »

Pour le Président du Festival Dominique Renard : « C’est une véritable histoire d’amour. »

Cette 5e édition du Saint-Emilion Jazz Festival (du 22 au 24 juillet 2016) a tout simplement été « exceptionnelle, comme le goût des vins de Saint-Emilion ». Une belle réussite avec des artistes touchés par l’accueil et des festivaliers toujours aussi nombreux.

Le Saint-Emilion Jazz Festival : l’amour de la musique et du vin

Soleil, vin et musique : c’est l’assemblage parfait pour la réussite du cru 2016 du Saint-Emilion Jazz Festival. C’est le constat de Dominique Renard, le Président du festival. Cet amoureux de Saint-Emilion a su une nouvelle fois mêler musique et vin. Un parallèle limpide :

« Dans les deux cas on peut parler de composition. Pour le vin, on a un homme qui rassemble tous les éléments qu’il faut et qui produit une bouteille dans laquelle il met sa personnalité, sa créativité.
Un musicien va se servir de notes qu’il va assembler. Puis les différents musiciens se mettent ensemble, constituent un groupe et créent quelque chose. Dans les deux cas, c’est une œuvre ! ».
Dominique Renard, Président du festival

Pour cette 5e édition, artistes et festivaliers ont pu déguster les quatre appellations de Saint-Emilion, dont 21 références par jour au bar à vins installé au cœur du parc Guadet.

Et pour ce millésime 2016 du Saint-Emilion Jazz Festival, l’essentiel a été transmis : se retrouver pendant les concerts ou à des moments informels « autour d’une bouteille de Saint-Emilion, à écouter de la musique, à parler ensemble et à partager un moment ». C’est ça le Saint-Emilion Jazz Festival.

Au Saint-Emilion Jazz Festival, les artistes reçus en amis

Dominique Renard a le sourire des hommes heureux. Les artistes se sont sentis comme chez eux : « Je crois que Jean-Pierre Como a tout dit. Dans sa très longue carrière, il n’avait jamais été accueilli comme ça. Je crois que c’est un peu la spécificité de ce festival ».
Une convivialité distillée tout au long du Festival par les bénévoles, l’équipe du Festival et les viticulteurs, qui permet aux artistes d’approcher le public naturellement. Les lieux de concert, d’une intimité palpable et les programmations de qualité ont donné le La de ce cru 2016. Car au Festival, les artistes parlent « avec leur cœur » sourit Dominique Renard :

« Si la musique a encore le pouvoir d’emmener un peu d’humanité dans le cœur des hommes, on peut encore espérer. La culture en général et la musique en particulier, peuvent emmener un peu de bonheur. »
Dominique Renard.

Un bonheur partagé avec plus de 15 000 visiteurs reçus sur trois jours dans la cité médiévale. Les spectacles ont d’ailleurs une fois encore été à la hauteur des attentes. À commencer par l’ouverture du Festival par le génie du slap, le bassiste de jazz-funk Marcus Miller en plein cœur du parc Guadet. Suivi les jours suivants par Tom Ibarra Quartet ou encore Get7 Brass Band et Electro Deluxe ! L’intimité de la salle des Dominicains a permis deux concerts hors normes du septet de Jean-Pierre Como et de la guitare acoustique de Faada Freddy. Au total 14 concerts ont retenti dans le village sans compter les animations et la Dégustation Musicale à Cheval Blanc, dirigée par le trompettiste Stephane Belmondo.

Le Saint-Emilion Festival 2016 a été une grande année, vivement le millésime 2017 !

Dernière mise à jour le : 06/09/2016